Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Mods officiels R3F sur steam worshop
Dim 25 Juin - 15:43 par =FOB=Noxx

» les beaux gosses
Dim 25 Juin - 8:42 par =FOB=Marsouin06

» DOMINATION =FOB= MALDEN sur le Public
Ven 23 Juin - 11:13 par =FOB=Noxx

» DLC ARMA3 GRATOS DISPO LE 22 JUIN
Sam 17 Juin - 23:41 par =FOB=Bzhlolo

» Noxx et son LGI
Sam 17 Juin - 23:38 par =FOB=Bzhlolo

» OPEX NOLA FOB 2SIERRA 14 06 2017 20H30 SUR TS
Mer 14 Juin - 16:31 par =FOB=Irish

» en plein dans le mille
Mer 14 Juin - 13:56 par =FOB=Strike

» Télémètre ou autre
Lun 12 Juin - 11:31 par =FOB=Bzhlolo

» invitation inter team par BOBX68 de la team CARMA
Ven 9 Juin - 14:25 par =FOB=Bzhlolo

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Un peux de théorie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peux de théorie ?

Message par Invité le Ven 8 Jan - 19:39

Bonsoir les frères d'armes !!

J'ouvre un petit sujet pour demander à tous ceux qui seraient intéressés de prendre quelques cours théorique/pratique militaire , qui grâce à mon travail peuvent s'averer être utile vis à vis des différentes missions qui sont a effectuer sur le serveur .

Je vous laisse décider de tous cela , pensez à tenir au courant les leader de la FOB puis aprés acceptation à moi même !

Une bonne soirée à toute la team FOB !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peux de théorie ?

Message par =FOB=Noxx le Sam 9 Jan - 14:49

très bonne initiative
voici un peu de lecture, sans doute réactualisé depuis.

https://www.dropbox.com/s/958cqzsygj7ot94/Manuel%20section%20infanterie%20INF_202.pdf?dl=0
avatar
=FOB=Noxx
Admin

Messages : 655
Date d'inscription : 09/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://fobarma3.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peux de théorie ?

Message par Maxipack le Sam 9 Jan - 15:53

cool!

Maxipack

Messages : 62
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peux de théorie ?

Message par Invité le Sam 9 Jan - 17:24

Noxx trés belle page que tu m'as envoyé la , Je n'ai lu que quelques page mais les cours on l'air d'étre à jour et sont plutôt simple et bien expliqué , je ferais de plus ample recheches sur les sujets qui sont demandé par les interessés je pense comme ça il n'y aura que des sujets intéressants

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peux de théorie ?

Message par =FOB=Irish le Sam 9 Jan - 23:58

super! je suis trèèèèès intéressé par les cours pratiques!!! compte sur moi! Very Happy
avatar
=FOB=Irish

Messages : 187
Date d'inscription : 09/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peux de théorie ?

Message par =FOB=Noxx le Dim 10 Jan - 8:29

Voici une synthèse avec moyens mnémotechniques des cadres d ordre CDG ET CE
bonne lecture ( reprise d un post de iempire des Forces 27, merci pour lui)


I - Les cadres d'ordres

Les cadres d'ordres sont une série d'ordres préformaté via des modèles mémotechniques. Quels utilités ont-ils? Ils sont là pour transmettre des ordres claires et compréhensibles par tous dans un minimum de superflu. Le donneur d'ordre doit prendre le temps de réfléchir sont ordre avant de le transmettre.

Ordre de "Se déplacer" :

le mnémotechnique : DPIF

D comme Direction
P comme Point à atteindre
I comme Itinéraire
F comme Formation

Ainsi donc pour que le groupe de combat partant du point A vers le point B via une route et que le chef de groupe souhaite faire la marche en colonne, l'ordre donné oralement (ou par radio) sera le suivant :

"Direction droit devant (ou à 12h*), Point à atteindre : le point B, Itinéraire par la route, formation en colonne".
Cette phrase complète donne ainsi la marche à suivre pour l'ensemble de l'unité/groupe/équipe.

* 12h étant le sens de la marche du groupe si ce dernier suivait déjà un axe de progression.

NB1 : pour la 1ere marche, après la composition du groupe et leurs désignation, dans Formation, le chef d'équipe peu inséré l’ordre suivant : formation en colonne, trinôme A en tête (ou tr 300 en tête).

NB2 : le chef de groupe peu également introduire la notion d'espace entre les trinôme comme suivant : Formation en colonne, espace entre les trinôme 20m.

NB3 : Lors de la formation des trinômes, c'est aux chefs d'équipes de définir les zone de surveillance de chaque pax (exemple du trinôme A 1 : 12h, 2 : 3H, 3 : 6H+9H).

Ordre de "S'arrêter" :

le mnémotechnique : FFH

F comme Face à (l'objectif à atteindre)
F comme Formation
H comme Halte

Ainsi le groupe en colonne reçoit l'ordre par son chef de groupe de s'arrêter en ligne le long de la route :

"Face à la route à 12h, formation en ligne, Halt"

Il est à noter que si le FFH est donné, il convient de s'arrêter à la route et non sur place.



Missions particulières et/ou Missionner un trinôme

Lors d'un accrochage, le chef de groupe peu modifier son trajet via ce cadre d'ordre.

Le chef de groupe à la possibilité de donner une ou plusieurs mission à ses trinômes, tel que trinôme A par en reco d'un point et que trinôme B se place en appui du trinôme A.

le mnémotechnique : MOICP

M comme Mission
O comme Objectif
I comme Itinéraire
C comme Conduite à tenir
P comme place du chef de groupe au sein de l'action


Par exemple lors d'une approche d'un hameaux nommé X, le chef de groupe veux envoyer le trinôme A en reco et garde le trinome B en soutien :

"Reconnaissance du Hameau par le trinôme Appuyé par le trinôme B, Objectif : le hameaux X, itinéraire par le nord, ouverture du feu au coup par coup sur tout individu armé, le chef du groupe sera au sein du trinôme B".

Il y a dans le parlé militaire (français du moins), une différence tactique entre soutenir et appuyer. Le premier à une dimension défensif contre une dimension offensif pour le second.


Défense d'un secteur (échelon GROUPE)

le mnémotechnique : SMSPCP

S comme Secteur
M comme Mission
S comme Surveillance
P comme Points particuliers
C comme Conduite à tenir
P comme Place du chef de groupe au sein du dispositif

Ainsi le groupe à pour mission de tenir une petite colline face au nord entre le village A et le village B les deux étant séprarés d'égale distance par un arrêt de bus. Les éléments visblent sont une route coupant un large découvert d'Est en Ouest avec un petit hameaux au centre et une légère colline boisée au nord ouest. Le dernières éléments (la colline boisée) et un point dangereux car pouvant couvrir la progression d'ENI (ennemie en terme militaire). L'ordre sera donc le suivant :

"Entre le village A et B, mission pour le groupe et de surveillé le secteur face au nord, trinôme A aura pour limite gauche l’extérieur gauche village A jusqu’à l’arrêt de bus pour limite droite, le trinôme B aura pour limite gauche l’arrêt de bus et pour limite droite l’extérieur droit du village B, Points particuliers : les extrêmes des village ainsi que la colline boisée à 2H, ouverture du feu sous mon ordre, la place du chef de groupe au centre du dispositif"

L'ordre est long à dire, mais extrêmement précis, comme cela tout le monde sait ce qu'il a à faire et les chef d'équipe peuvent donné leurs ZMSPCP.

Zone de surveillance (échelon TRINOME)

le mnémotechnique : ZMSPCP

Z comme Zone
M comme Mission
S comme Surveillance
P comme points particuliers
C comme conduite à tenir
P comme Place du chef d'équipe au sein du trinême

A la guerre comme à la cuisine, chacun sont rôle. Lorsque le chef de groupe donne un SMSPCP à ses chefs d'équipes, s'empresse (une fois le SMSPCP bien compris et pris en compte) de donner un ZMSPCP à leurs pax (soldat individuel).

Pour plus de facilité nous garderons l'exemple donné au dessus. Ainsi nous savons quel est le SMSPCP donné par le chef de groupe.

Chaque chef du trinôme A doit donc donné un ZMSPCP tel que le suivant au soldat 1 :

"1, le village A, rendre compte d'une éventuelle activité, limite gauche l'extrémité gauche du village A, limite droite 10m à l'est de l'extrémité droite du village, ouverture du feu sur ordre, je serai au centre du trinôme".

Ensuite il donne ses ordre pour le soldat 2 :

"2, l’abri de bus, rendre compte d'une éventuelle activité, limite gauche à 25m des 9H de l’abri, limite droite l’abri bus, ouverture du feu sur ordre, je serai au centre du trinôme".

Il va de soit que pour le chef de trinôme sa mission est de surveillé l'espace resté vide : entre les 10m au 3h du village et les 25m au 9h de l'abris bus.

Il en va de même pour le trinôme B qui doit se mettre en position via le ZMSPCP de son chef d'équipe.

missions statique du trinôme

Le mnémotechnique : PMSPCP

Place du trinôme
Mission
Secteur de surveillance ou de tir
Point particulier
Conduite a tenir
Place du chef


Compte rendu sur présence hostile

Le mnémotechnique : NVAD

N comme Nature
V comme Volume
A comme Attitude
D comme direction

Ainsi 1 aperçoit un BRDM2 allant d'est en ouest à vive allure. Il dira donc le message suivant :

"1 voit BRDM2 à vive allure d'est en ouest sur route goudronnée à 9H"

Ou 6 aperçoit 4 personnels ENI en mode "font le guets" à 9h prés d'une ferme. Son message sera donc le suivant :

"6 voit 4 personnels en faction prés de la ferme à 9H".

Base d'assaut

Une base d'assaut se fait au plus prés de la zone à prendre d'assaut. Il convient d'y allez avec discrétion.

La base d'assaut se fabrique via un MOICP pour désigné un trinôme en appui et l'autre en assaut pure et d'un FFH dont la formation est la ligne. Un assaut se faire toujours en ligne. Puis d'un SMSPCP pour l'appui et d'un ZMSPCP, pour sécurisé la progression et la place prise ensuite.

Exemple : nous somme à 200m d'une route dont les abords sont arborés de buissons, à 50m au delà de la route il y a le point A à prendre d'assaut.

le chef de groupe fait un Halte sur place (tout le monde tombera bien évidement en garde, chacun gardant son secteur de tir définit plus tôt). Le chef de groupe regarde la topologie et la topographie générale. Puis il donne les ordre pour un assaut optimisé.

Son MOICP sera le suiant :

"Trinôme A base d'assaut, trinôme B en appui de l'assaut, objectif le point A, itinéraire à travers la route et le champs, ouverture du feu immédiate au coup par coup pour A et soutenu pour B, chef de groupe avec B".

Le chef d'équipe donne un SMSPCP rapide au chef d'équipe B : "Point A , trinôme B appui A, limite gauche l’extérieur gauche du point A limite droite extérieur droit du point A, ouverture du feu au départ de l'assaut, la place du chef de groupe au centre du trinôme B"

Les chefs d'équipes passent leurs consignes :

Pour A : Le chef d'équipe donne son FFH : "Face aux buissan à 12h, formation en ligne, halte"
Pour B : Le chef d'équipe done un ZMSPCP : voir cadre d'ordre du ZMSPCP (il appartient au chef d'équipe de désigner les limites gauche et droite de chacun de ses paxs

Une fois que A est en position et que B à finit son positionnement, les deux doivent rendre compte au chef de groupe pour que celui-ci ordre l'assaut.

A l'ordre d'assaut, B ouvre un feu continu sur les extérieurs de la base d'assaut. A fonce à travers la route et vers le point A en ligne. Il appartient au paxs au même de lancer ou non une grenade avant l'assaut.

Une fois que le trinôme A termine sont assaut, et que la place est net, le chef d'équipe donne un ZMSPCP à ses hommes (rapide comme 1:9h, 3 :3h). Il rend compte aussitôt après au chef de groupe pour signaler que la zone est sous contrôle. le chef de groupe ordonnant à B de rejoindre A et de reprendre ou non la marche.

Désigner un objectif ou un repère visuel

Le mnémotechnique : DDRO

D comme Désignation
D comme Distance
R comme Repères
O comme Objectif

Je m’explique, imaginons que je soit sur une petite colline avec des bois à 12h, une maison à 1h, un abris au 3h de la maison et un autre abris également au 3h de la maison.

Je suis chef de groupe et je veux que mon chef d'équipe vois le 1ere abris, je dirais donc la phrase suivante :

"Vu la maison à 1h, distante de 450m?" j’attends d'avoir un oui, je poursuis avec "au 3h de la maison, l’abri le plus proche, objectif, vu?" et si il dit oui c'est que c'est tout bon.


CONCLUSIONS

Ainsi vous voyez que le chef de groupe n'est pas le seul poste à responsabilités car il convient certes de donner la marche général du groupe mais c'est aux chefs d'équipe de donné les placement et les secteur de tirs à chacun des personnel qu'il a sous ses ordres.

Dire que l'on a pas compris un ordre est normal, et il FAUT le signaler.

AIDE & ASTUCE : Prenez le temps de construire votre ordre. Il vaut mieux perdre 15s pour avoir un ordre clair et cohérent que en vouloir en gagner 10 pour finalement se retrouver dans une situation ou personne ne sait se qu'il a à faire. A la guerre, il n'y a rien de plus dangereux qu'un soldat sans instruction précise.

Comme nous l'avons aperçu ci-dessus, la formation en ligne n'interviens que dans quelques cas. Les cas sont les suivant :

1 - Une base d'assaut (voir supra)
2 - Un bond (traversé rapide d'un découvert très dangereux)
3 - Un engagement armé inattendu.


Le bond

Les découverts qui nécessitent un bond sont majoritairement des routes. Traverser une route en ligne, permet de surprendre l'adversaire (ex d'une pièce FM). En ambiance "tactique" (présence supposée ou réelle d'un ou plusieurs ENI), avant de traversé une route et pour quitté la formation en colonne, le chef de groupe donne un FFH ex :

"Face à la route, formation en ligne par la gauche (tous ce déplaceront à la gauche de 1 pour former la ligne, on peu aussi dire par la droite, initiative au chef de groupe selon la couvertures présente), halte"

Une fois en ligne le chef de groupe dit "Pour un bon au-delà de la route, sur mon ordre, en avant!" et tout le monde doit avancer de la même vitesse et au même moment.


Un engagement inattendu

Si les paxs surveillant à 9h (c'est un exemple) aperçoivent un ou plusieurs groupes de combat faisant route vers notre direction dans un état fortement hostile et que les balles commencent à siffler, plutôt que tout le monde dise "ou ça tire??? ou ça tire?? d’où ça viens??" et bien les gens qui ont l'ENI en visuel (donc dans notre exemple 9h) :

"combat face à 9h!"

Le soldat de base dans ce genre de situation à le droit et l'obligation de le faire, car sinon, il mets en danger la survit du groupe.

Pour rappel, le tir se fait au coup par coup (pour un soucis d'économie des munitions) et pour la pièce FM par rafale de 2 à 3s maximum lorsque l'adversaire et à plus de 50m.

La base du combat d'infanterie se fait à l'échelon individuel. Il laisse en dehors des cadres d'ordres, des actes réflexes etc... une autonomie au soldat français que certains n'ont pas.

Il se traduit par :

1 - Le respect des ordres
2 - Le respect de sa mission
3 - Les actes réflexes
4 - Rendre compte
5 - Comportement


1 - Le respect des ordres

Il incombe au chef de groupe de transmettre l'ordre général aux chefs d'équipes et aux chefs d'équipe de redescendre les ordres aux soldats. Le respect des ordres entraine de facto le respect des consignes.

Une consignes bien donnée et bien respecter limites les pertes au feu, et les erreurs.

2 - Le respect de sa mission

Le soldat doit être aussi respectueux de la mission qui lui incombe que du suivit des ordres.

3 - Actes élémentaires et actes réflexes

Actes élémentaires:
Se déplacer
S’arrêter
Utiliser ses armes

Actes réflexes:
Protéger
Progresser
Garder la liaison au sein du trinôme
Apprécier une distance
Rendre compte
Designer un objectif
Communiquer
Orienter
Camoufler
Observer
Tirer ou lancer une grenade


4 - Le compte rendu

Le soucis du compte rendu doit être pour tout le monde un soucis permanent. Vous êtes tous à votre niveau les yeux et les oreilles du chef de groupes. Et ceux dernier ceux du chef de section.
Si vous ne parlez pas de façon clair et brève, le chef de groupe sera aveugle ou sourd et risquera donc de faire un choix de déplacement (ou tir, ou autre) erroné pouvant mettre en péril le groupe.

je suis
je fais
je vois
je demande

Si les trinômes sont séparés, il appartient aux chef de groupe de prévenir ses trinômes lorsqu'ils se rejoignent ou quand ils sont distant pour éviter tout tir malheureux.

Il appartient aux chefs d'équipes après chaque engagement de faire le point de ses hommes en munition et santé et de faire remonter l'info au chef de groupe.

Cette procédure se nomme Contrôle PAM

P comme Personnels
A comme Armements
M comme Minutions

Ainsi après un affrontement inattendu et l'ENI traité, le chef d'équipe lance "Contrôle PAM!" Ses Pax répondant par "1 : Ok, 2 chargeurs pleins. 2 Ok, arme HS, 1 chargeur plein, 1 grenade Def".

5 - Comportement en formation : la colonne

Dans une formation type colonne sur un axe de progression, tous le monde doit resté du même côté pour éviter de rompre la liaison au sein du groupe et minimisé les gens qui pourrait se perdre. Car un homme absent de la formation, c'est un secteur non surveillé et donc une possibilité d'être mis hors de combat.

La mission "Reconnaissance d'axe" s'effectue en colonne. Un déplacement en générale s'effectue en colonne sauf cas particuliers (combat, progression en perroquet, tiroir, assaut, etc...).



Lexique

bond : traversé rapide d'un axe dangereux
ENI : ennemi
FM : ou pièce FM est un homme avec une mitrailleuse ou un fusil mitrailleur
Pax : un soldat du groupe
Sert file : l'homme qui ferme la marche du groupe
Sonnette : l'homme de tête de colonne ou qui se trouve sur une zone de couverture du groupe de façon isolé ou en binôme
TE : un tireur d'élite
Unité X Traité : unité anéanti
GV : grenadier-voltigeur : le soldat de base
CdE : Chef d'équipe
CdG : Chef de groupe
CdS : Chef de section
Golfe Jaune : code identifiant le groupe 1
Golfe Vert : code identifiant le groupe 2
Echo 300 Jaune : code identifiant le tr 300 du groupe 1

Dans le cadre d'Arma/arma2 la composition avait été tranché dans cette dynamique d'infanterie :

- 1 Section de combat regroupe 2 groupes de combat.
- 1 Groupe de combat regroupe 3 trinômes.
- 1 Trinôme : 3 joueurs.

- 1 trinôme "courte portée" nommé Tr 300 avec 1 CdE et deux GV
- 1 trinôme "longue portée" nommé Tr 600 avec 1 CdE, 1 AT et 1 FM
- 1 trinôme "Commandement" nommé Tr Cdt avec 1 CdG, 1 Médecin, 1 TE

Procédure Radio :

Dans le cadre de la protection du système de communication et du positionnement réel des unité AMI, il est proscrit de nommé sa hiérarchie.

Ainsi une communication de contrôle se fait en procédure française courte de la manière suivante :

Chef : "A toute les stations, contrôle radio".
groupe 1 : "Jaune, fort et clair"
groupe 2 : "Vert fort et clair"

Exemple d'une communication ou le chef de section appel le groupe 2 :

CdS : "Vert"
Groupe 2 : "Vert"
CdS : " Vert, rendez-compte"
Groupe 2 "Vert, en progression sur objectif, ras"
CdS : "Vert, bien pris"

Exemple d'une communication ou le groupe 1 a atteint son objectif :
Groupe 1 : "Jaune"
CdS : "Jaune"
Groupe 1 "Jaune, objectif atteint et sécurisé, demande conduite à tenir"
CdS : Jaune, bien pris, reprenez progression initiale"
Groupe 1 "Jaune, en mesure de poursuivre, bien pris"
avatar
=FOB=Noxx
Admin

Messages : 655
Date d'inscription : 09/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://fobarma3.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peux de théorie ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum